Ma vie à la textile . My life at the textile

 Alexandra Bachand, parfumeur, poursuit une démarche artistique en tant qu'artiste en art olfactif, par la création de parfums uniques présentés au public, avec l'intention de communiquer une dimension émotive reliée au patrimoine, aux souvenirs, à l'histoire.
«De toutes les qualités du parfum, la plus saisissante est celle de nous transporter à travers les souvenirs et le temps. Guidée par les émotions, l’olfaction éveille la mémoire et permet de poursuivre un voyage autrement impossible.» - Alexandra

Exposition temporaire
[2018-2020] Ma vie à la textile, Maison Merry
___________________________________
 708 Rue Principale O, Magog, QC J1X 2B3
« Le Parfum ´Hymne aux tisserands’ a été composé dans une démarche artistique visant à rendre hommage aux travailleurs. Lorsque la Maison Merry m'a approché pour créer une odeur rappelant l'usine textile, j'ai d'abord rencontré d'anciens travailleurs. Une notion forte ressortait toujours de ces échanges, l’importance de souligner la volonté du travail acharné, essence même au cœur de la fierté du tisserand.

La note de tête ozonique, rappelle la proximité du barrage hydroélectrique, moteur vital de l'usine. Les notes de cœur du parfum sont formées autour d’un accord de foin humide rappelant l’odeur du coton brut humide et molletonné. Les notes de fond sont lourdes et chaudes, à l’image de l’air ambiant et des bruits assourdissants qui régnaient dans l’usine. »
- Alexandra Bachand
___________________________________

 MA VIE À LA TEXTILE

Travailler, s’amuser et se rebeller… Découvrez dans la première exposition temporaire le quotidien des travailleurs du textile magogois,  qui vous toucheront par leurs histoires et anecdotes du passé.

En collaboration avec la Société d’histoire de Magog, la première exposition temporaire de la Maison Merry porte sur les ouvriers de l’industrie textile à Magog et met en valeur les témoignages d’anciens travailleurs. L’industrie du textile joue un rôle important dans le développement de la ville de Magog depuis son établissement au début des années 1880, jusqu’à l’arrêt de ses activités au début des années 2000. De nombreux Magogois ont travaillé à la Dominion Textile. C’est à travers le regard de la classe ouvrière et de leurs témoignages que se dévoile cette histoire.

Une réalisation de la Corporation de la maison Merry, en collaboration avec Diane Bernier Design, Éric Corriveau et Sans Cravate.